S’abonner

OPCVM et OPCVM Obligataires

Un OPCVM est littéralement un Organisme de Placements Collectif en Valeurs Mobilières.

Il est constitué sous la forme d'un portefeuille dont les fonds investis sont placés en valeurs mobilières. Les OPCVM donnent à leurs souscripteurs la possibilité d'investir sur des marchés financiers auxquels ils n'auraient que difficilement accès autrement (marchés financiers et monétaires étrangers, actions non cotées, etc...).

Les OPCVM de droit français sont des organismes dont l'activité consiste à investir sur les marchés l'épargne collectée auprès de leurs porteurs de parts ou souscripteurs. Ils doivent recevoir un agrément préalable en général de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

L'Autorité des marchés financiers distingue six grandes familles d'OPCVM selon la nature des fonds gérés : OPCVM monétaires, obligataires, actions, à fonds alternatifs, à fonds à formule et diversifiés.

On distingue traditionnellement deux grandes catégories d'OPCVM selon leur mode d'organisation : d'une part, les Sociétés d'investissement à capital variable (SICAV) qui sont des sociétés avec conseil d'administration et, d'autre part, les Fonds communs de placement (FCP) ainsi que leurs déclinaisons (Fonds commun de placement en entreprises, etc.) qui n'ont pas de personnalité juridique et qui sont créés à l'instigation d'une société de gestion et d'une banque dépositaire. La documentation règlementaire d'un OPCVM est composée de trois documents : "le document d'information clé pour l'investisseur", "le prospectus" et "le règlement ou les statuts de l'OPCVM". 

Depuis l'entrée en vigueur de la directive AIFM, le terme OPCVM ne s'applique plus que pour les fonds conformes à la directive européenne. Les autres fonds sont appelés FIA (Fonds d'Investissement Alternatifs).

Les établissements qui commercialisent des OPCVM obligataires prélèvent au souscripteur des frais d'entrée et dans certains cas de sortie.

Les principaux types d'OPCVM obligataires:

- Les OPCVM obligataires à revenus réguliers. Ils s'adressent aux épargnants qui souhaitent recevoir un complément de revenus car ils distribuent un coupon, en général chaque semestre, ou trimestre et, pour certains, chaque mois. le montant de ce coupon peut néanmoins varier d'une année sur l'autre.

- Les OPCVM indiciels: leur objectif est de suivre au plus près l'évolution du marché obligataire, traduite par un indice de référence comme, par exemple, l'indice CNO (Comité de normalisation obligataire). Le gestionnaire n'a pas à choisir les titres en fonction de ses prévisions ni de ses anticipations mais il doit simplement gérer ses investissements pour que la performance de l'OPCVM reflète celle du marché.

- Les OPCVM obligataires internationaux: Ces OPCVM sont investis en obligations étrangères, souvent sur une zone géographique précise (Amérique, Asie, Europe). Aux risques du marché obligataire, ils ajoutent, pour l'épargnant français, le risque du taux de change sauf pour les placements de la zone euro, les obligations étrangères étant bien sûr libellées en devises.

- Les OPCVM classiques: Ils rassemblent tous les autres OPCVM obligataires. À l'intérieur de cette catégorie, l'investisseur dispose d'un large choix. Certains OPCVM, par exemple, ne sont investis que dans les titres émis par l'État; ce sont les moins risqués mais aussi les moins rémunérateurs. D'autres ne s'intéressent au contraire qu'aux obligations des entreprises privées. Dans d'autres cas, enfin, les gestionnaires se réservent la possibilité d'investir sur tous les titres, selon les performances qu'ils en espèrent.


Quels sont les risques d'un OPCVM obligataire?

Un OPCVM obligataire étant investi en obligations, sa rentabilité dépend de l'évolution des taux d'intérêt et des défaillances des émetteurs.

Lorsque les taux baissent, la valeur liquidative de l'OPCVM s'apprécie. L'épargnant peut donc espérer revendre ses parts avec une plus-value.

En revanche, lorsque les taux d'intérêt augmentent, la valeur liquidative diminue. Un épargnant qui a acheté des parts à une valeur élevée et qui serait contraint de les revendre à ce moment perdrait une partie de ses économies.

Pour vous inscrire sur WeShareBonds, la plateforme de financement participatif, afin de diversifier votre épargne, cliquez ici

Si vous êtes dirigeant de PME, et souhaitez demander un crédit professionnel participatif sur WeShareBonds, testez votre éligibilité ici

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk