S’abonner

Le ratio dettes financières nettes ou brutes sur EBE (EBITDA)

Le ratio dettes financières nettes ou brutes sur EBE (excédent brut d'exploitation, encore appelé EBITDA), aussi appelé levier financier, mesure la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette sur la base de son excédent brut d’exploitation.

Ce ratio montre le nombre d’années nécessaire pour que l’entreprise soit capable de rembourser ses dettes financières grâce à son EBE. Généralement, on considère qu'une entreprise peut, selon son activité, supporter un ratio de de 2x à 4x, au delà, on considère que le levier est très élevé et le risque de défaillance devient très fort.

L'EBE est ici considéré comme une approche de la valeur du cash flow. il en ressorrt que les hypothèses sous-jacentes sont assez simplistes, à savoir:

- l'EBE de l'année concernée est "normatif" et devrait être stable dans les années à venir: il faut parfois ajuster pour des revenus ou des charges non récurrents.

- les investissements nécessaires au développement de l'activité sont nuls (sinon on appliquerait plutôt un ratio sur le résultat d'exploitation qui a le mérité de prévoir un amortissement),

- enfin l'on considère implicitement que la variation de BFR dans les années à venir est nulle, ce qui peut être crédible en cas d'absence de croissance de l'entreprise par exemple.

Pour vous inscrire sur WeShareBonds, la plateforme de financement participatif, afin de diversifier votre épargne, cliquez ici

Si vous êtes dirigeant de PME, et souhaitez demander un crédit professionnel participatif sur WeShareBonds, testez votre éligibilité ici

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk